Paroles de Kollegah

« Après-midi »



Je tourne le volant de la Cadillac avec mon majeur


Conduisez le chariot à midi, passez devant un gang plein d'étudiants
Ils pompent le ZHT 3, saluent le boss, le soleil est chaud
Ta chienne, dont je ne me souviens plus du nom, m'appelle, me dit: 'viens'

ouvrir mon coeur yolanda adams
Mais malheureusement je ne peux pas, j'ai encore des rendez-vous d'affaires avec des gangsters
J'appuie sur la pédale d'accélérateur, je roule quelques kilomètres, puis je freine
Arrêtez-vous dans le règlement et livrez l'herbe
Ensuite, asseyez-vous derrière le guidon, passez devant vous, cochez quelques hachis de G
Abattez-vous dans votre rue, misérable oiseau moche

parfois ça dure dans l'amour mais parfois ça fait mal à la place des paroles
Je suis un joueur comme Dieter Bohlen, un joueur comme Briatore, ta dame prend des vibromasseurs et est satisfaite de ma musique
Je prends le talonneur sur le siège passager et souffle ma bite au rythme de la chanson Tupac qui joue dans la platine cassette
Puis je rentre chez elle avec elle, elle se couche nue sur le canapé, je compte mon argent et le fourre dans des boîtes à chaussures
Ensuite, je me consacre à ta copine et je tape la houe, la salope me donne des crânes, et j'ai des crânes comme Indiana Jones
Et lentement le soleil se couche, je dis à la garce 'ça fait 9 heures qu'on baise, descend lentement de mon Jonny', mais elle ne lâche pas ma bite
Je tape la garce dans le coin, puis j'entre dans la salle de bain car je dois partir à 23h


autoroute à bien