Paroles de chanson The Acacia Strain

«Jonestown»


(feat. Kyle Chard de Born Low)



Pas d'amour, pas de paix
Passez vos journées à compter les moutons
Quand tu es mort, tu as fini, tu es mort, tu meurs
Et la vie continue
Né bas, pas de vie
Gâcher vos jours, attendant de mourir
Ça ne me dérangerait pas si tu ne te réveillais plus jamais
Au revoir mon ami
Aucun espoir, tous les rêves
Rompre avec la réalité
Aujourd'hui est le jour où vous voyez la conséquence
Puissiez-vous ne plus jamais vous réveiller

Je marcherai même après ma mort
Je ferai revivre les morts
Quand ils mettent un prix sur ta tête
Dites adieu à votre vie merveilleuse
J'ai vu le visage menteur de Dieu
J'ai vu les extrémités de la terre
Nous avons déjà vécu trop longtemps
Pouvons-nous regretter notre naissance

Je suis né un monstre
Je mourrai pareil
Personne ne peut vivre éternellement
Je deviendrai un nom de ménage

Né bas, pas de vie
Gâcher vos jours, attendant de mourir
Ça ne me dérangerait pas si tu ne te réveillais plus
Au revoir mon ami
Aucun espoir, tous les rêves
Rompre avec la réalité
Aujourd'hui est le jour où vous voyez la conséquence
Puissiez-vous ne plus jamais vous réveiller

Nous étoufferons ceux que nous aimons
Votre admiration ne signifie rien pour nous
Quand la poussée vient de baiser
Nous ne faisons jamais ce que l'on attend de nous
Nous voulons tous faire partie de quelque chose
Mais je jure que tu ne veux rien de tout ça
Nous vivons nos vies avec peur de mourir
Mais ces rêves sont égoïstes

Je déteste tout ce que tu aimes
Je déteste tout ce que tu aimes
Je déteste tout ce que tu aimes
Je déteste tout ce que tu aimes

Né bas, pas de vie
Gâcher vos jours, attendant de mourir
Ça ne me dérangerait pas si tu ne te réveillais plus
Au revoir mon ami
Aucun espoir, tous les rêves
Rompre avec la réalité

les chainmokers - waterbed
Aujourd'hui est le jour où vous voyez la conséquence
Puissiez-vous ne plus jamais vous réveiller